moins stresser pour mieux vivre

Moins stresser pour mieux vivre

Douleur thoracique : stress mis en cause ?

douleur thoracique

La douleur thoracique est l’un des symptômes les plus courants associés aux crises d’anxiété, de panique ou bien au stress. Cette douleur à la poitrine due au stress peut être d’origine cardiaque ou non cardiaque. Cependant, diverses thérapies et médicaments se sont avérés bénéfiques pour minimiser les douleurs thoraciques induites par le stress ou l’anxiété.

Avoir mal à la poitrine est une expérience effrayante qui envoie de nombreuses personnes aux urgences. Près de la moitié d’entre eux apprennent qu’ils n’ont pas de problème cardiaque. Parmi ceux-ci, 30 à 40% découvrent que le stress était le coupable.

Douleur thoracique due au stress, une cause mal diagnostiquée

La crise panique est un trouble mental courant qui touche 1 à 4 personnes sur 100. Elle est souvent provoquée par un stress refoulé ou bien une accumulation de facteurs stressant. La douleur thoracique est présente dans environ 20 % à 70 % des crises de panique. Environ 18 à 25 % des patients des unités hospitalières d’urgence qui souffrent de douleurs thoraciques souffrent de crises de paniques. La douleur thoracique due au stress signifie que ces patients subissent inutilement des tests cardiaques. Cependant, la véritable cause reste encore non diagnostiquée dans de nombreux cas.

Comment le stress provoque-t-il des douleurs thoraciques ?

Lorsque vous êtes anxieux ou stressé, votre cerveau envoie une poussée d’adrénaline et de cortisol dans votre corps. Ces hormones déclenchent immédiatement une augmentation rapide de votre fréquence cardiaque et de votre tension artérielle. En conséquence, de nombreuses personnes ressentent des douleurs thoraciques et de la transpiration, ou ont du mal à respirer.

L’augmentation soudaine de l’adrénaline peut rétrécir les artères de votre cœur et se fixer aux cellules à l’intérieur du cœur. Cette condition, appelée cardiomyopathie de stress, imite une crise cardiaque, des symptômes jusqu’aux changements dans l’activité électrique de votre cœur.

Bien que la cardiomyopathie de stress guérisse généralement en quelques jours ou quelques semaines, elle peut entraîner une faiblesse des muscles cardiaques, une insuffisance cardiaque congestive et des rythmes cardiaques anormaux.

Les niveaux d’adrénaline et de cortisol ne reviennent pas à la normale chez les personnes souffrant de troubles anxieux tels que le trouble d’anxiété généralisée, le trouble panique et le trouble de stress post-traumatique. Des taux d’hormones chroniquement élevés peuvent déclencher une crise de panique (provoquant des symptômes qui ressemblent à une crise cardiaque) et augmenter votre risque de maladie cardiovasculaire.

Symptômes du stress et douleur thoracique cardiaque

Il est difficile, voire impossible, de faire la différence entre la douleur thoracique induite par le stress et la douleur causée par une maladie cardiaque sous-jacente. En plus de vos douleurs thoraciques, les deux peuvent causer :

  • Vertiges
  • Essoufflement
  • Transpiration
  • Palpitations cardiaques
  • Sentiment de peur ou d’être hors de contrôle

Tout le monde éprouve des symptômes légèrement différents, qu’ils souffrent de stress ou d’un problème cardiaque. Cependant, ils sont généralement vrais et peuvent vous aider à déterminer la cause de votre douleur thoracique :

Localisation de la douleur

La douleur thoracique d’une crise cardiaque se propage souvent dans votre poitrine et irradie vers votre mâchoire, vos épaules et vos bras. En comparaison, la douleur thoracique due à l’anxiété reste dans votre poitrine.

Type de douleur

La douleur thoracique d’une crise cardiaque commence lentement et s’aggrave progressivement, tandis que le stress provoque une douleur thoracique soudaine qui s’améliore lentement. De nombreuses personnes trouvent que la douleur thoracique liée à l’anxiété disparaît en 10 minutes environ.

Articles similaires