moins stresser pour mieux vivre

Moins stresser pour mieux vivre

Est-il vrai que le stress pendant la grossesse peut-être une cause de l’autisme ?

autisme

Globalement, le stress est un phénomène courant chez la femme pendant la grossesse. Tout d’abord et majoritairement, c’est dû à la peur, peur qui peut s’avérer problématique pour elle. Durant la grossesse, la relation qui lie la porteuse à son bébé est inexpliquée. De plus, à travers ce lien, certaines répercussions de la part de la mère sont transmises au bébé. On peut donc se demander si le stress vécu pendant la grossesse est une des causes de l’autisme chez l’enfant. Si vous voulez obtenir des réponses, lisez cet article.

 

Le stress : qu’est-ce que c’est ?

 

Parfois, vous ressentez un sentiment qui est soit émotionnel soit physique quand vous êtes confronté à un problème particulier. C’est le sentiment du stress, une réaction de l’organisme. Autre exemple, dans un autre contexte , une femme qui vient d’apprendre qu’elle est enceinte, peut ressentir de la joie mais aussi peut ressentir de l’angoisse : c’est le stress d’adaptation. Le stress a très souvent des répercussions sur votre santé.

Pendant la grossesse, les femmes sont très stressées pour différentes raisons :

  • peur de perdre son bébé
  • découvrir une malformation du foetus
  • le corps qui change
  • manque de relaxation
  • l’accouchement
  • manque de sommeil
  • l’allaitement
  • « est-ce que je serais une bonne mère »
  • peur de ne pas retrouver son corps d’avant la grossesse
  • peur de ne pas pouvoir gérer ses différents rôles : femme active, future maman, compagne
  • l’entourage peut-être source de stress aussi
  • le travail

 

Recherches sur le lien entre le stress durant la grossesse et l’autisme

 

Selon une étude réalisée par des chercheurs du centre médical de l’université de l’Ohio (EU), les femmes ayant subi un stress majeur durant leur grossesse seraient plus nombreuses à avoir un enfant autiste.

Les différentes sources de stress citées précédemment ne sont pas directement des formes de stress majeur

Toutefois, dans le cadre d’une étude révolutionnaire, l’autisme a été lié à des niveaux élevés de :

  • cortisol : l’hormone du stress et
  • d’autres hormones comme la testostérone dans l’utérus de la mère pendant la grossesse.

 

stress grossesse et autisme

 

Essentiels à savoir sur l’autisme qui peut être déclencher par le stress durant la grossesse

 

L’autisme est un problème de santé psychologique réduisant chez son hôte la capacité de communication. Ainsi c’est une maladie dont les factures affectent le système nerveux et neurologique du malade. De ce fait, l’autisme est considéré depuis quelques années comme étant un handicap. Aussi, retenez que c’est une maladie qui se transmet depuis la naissance. Elle bloque le développement des neurones du bébé depuis le ventre de sa mère. « L’état de stress » de la mère est à l’origine de ce problème lorsqu’ elle serait très souvent angoissée et anxieuse. Le facteur de l’autisme touche principalement la capacité du langage, de la motricité et des émotions du bébé.

 

 

Le stress pendant la grossesse et son effet sur le fœtus

 

Pendant la grossesse, la peur et la fatigue de la femme font qu’elle ressent le stress. Ce dernier n’est donc pas sans effet sur le fœtus. En effet, une maman stressée provoque un important transfert du cortisol dans le sang du fœtus. Le cortisol est l’hormone responsable du stress chez l’humain. Une fois présent dans l’organisme du fœtus, il provoque la maladie d’autisme chez l’enfant à naître. À l’accouchement, cela favorise des difficultés surtout à cause d’un mauvais développement physique. Quand vous êtes en colère, anxieuse ou stressée, vous transférez le même sentiment à votre bébé. Des enfants peuvent naitre prématurés à cause du stress ressenti par leurs mères.

 

Lien entre l’autisme et le stress

 

En conclusion, le stress est un sentiment d’angoisse que vous éprouvez lorsque vous êtes face à une situation particulière. Chez une mère enceinte, il provoque un problème de santé mentale sur le fœtus. C’est la maladie d’autisme affectant le système nerveux et neurologique du fœtus. En ce sens, les enfants atteints de l’autisme ont du mal à gérer les situations stressantes. En effet, n’ayant pas la capacité de pouvoir contrôler leurs colères, ils se voient donc différents des autres enfants.

Il est vrai que le stress fait parti de la vie. Par conséquent, parce qu’il peut avoir un impact sur nous et notre enfant, évacuons ce stress !

 

Quelques exemples pour évacuer son stress :

  • en communiquant avec son entourage,
  • un médecin,
  • comprendre son stress
  • sophrologie
  • fleurs de bach
  • l’hométopathie
  • sport adapté lors de la grossesse
  • méditation

Articles similaires